domingo, 15 de marzo de 2009

¿Como hacer una prueba?

Si quieres hacer unas pruebas para nosotros o para algún editor, has de tener estas cosas en cuenta.

Si lo que quieres es trabajar para una editorial de cómics, intenta conocer las publicaciones de esta editorial.

Si lo que quieres es trabajar en una editorial de cómics, haz una prueba de entre 6 y 10 páginas de cómic secuenciadas. Que puedan ver la forma en que narras.

Si además quieres ofrecerte como ilustrador, ofrece unas 10 ilustraciones donde puedan ver tu capacidad y versatilidad del trabajo.

Todo el trabajo ha de estar acabado.

Si lo que quieres es ofrecer arte entintado, debes colocar primero la prueba a lápiz y junto a ésta, la prueba de tinta, para que se pueda ver tu trabajo como entintador.

Lo mismo con el color. Primero la prueba sin color y junto a ésta, la prueba coloreada.

Aquí publico un guión de Spiderman por si alguien quiere hacer unas pruebas a lápiz para una editorial norte americana. Este guión fue escrito por Dwayne McDuffie y puedes encontrar más en este link: http://homepage.mac.com/dmcduffie/site/Scripts.html

"Skating on Thin Ice"
Page 1
Splash.
In a Queens, New York warehouse, the ever-amazing SPIDER-MAN is locked in battle with one of his most dangerous foes, ELECTRO. In the foreground, a Ditko-ishly nimble Spidey, dodges electrical bolts from Electro's hands, in the background.
Page 2-3
Spidey leaps from spot to spot, dodging Electro's blasts, and moving ever closer to him. Suddenly, Spider-Man's SPIDER-SENSE tingles, warning him of danger behind him. Spidey whirls, and sees a Mystery Man (He looks like a normal henchman/thug, dressed in street clothes but, unknown to Electro, he's actually THE CHAMELEON. In fact, I'll refer to him by that name from now on.). Electro takes the opportunity to zap Spider-Man in the back with an electrical bolt. The blast flings Spidey into a large crate full of hockey pucks, that bursts on impact, the contents half burying the now-unconscious Spider-Man. The Chameleon and Electro stand over Spidey. "We should finish him," says the Chameleon. "I give the orders around here. We should escape before the police show up. There's too much at stake." The Chameleon lags behind, sulking resentfully as Electro heads out. He thinks, "Indeed, Electro. And even you don't suspect just how much."
Page 4-5
Later, Spidey awakens, he's sitting up rubbing his head. Electro and friend are long gone. Spidey thinks that he doesn't even know what Electro was up to, much less where he might have run. Spidey sees a packing slip among the pile of pucks and broken crate he's sitting in. He reads it. The packing slip that seems to indicate that Electro has, of all things, shipped hockey pucks to Winnipeg. With a shrug, Spidey decides to go there and investigate (if he can scrape up the air fare).
Later, at a phone in an office inside the warehouse, Spidey has his mask off (to reveal that he is PETER PARKER). Peter is on the phone with J JONAH JAMESON, publisher of the Daily Bugle, cut back and forth between the two throughout the sequence. "Remember that Science Fair thing in Quebec City you asked me about before? Well I changed my mind. I'll take it if you fly me to Winipeg first." Jameson rants as expected, pacing around his office, dragging the phone base around with him. "Winipeg! What do take me for, Parker? A travel agent? You're not even a reporter! Why should I pay to send a measly photographer on a vacation to get a story he probably can't even write?!" Peter has three answers. First, he's got a strong science background so he's perfect for the story. Secondly, he could do a profile piece on one of the contestants while he was there, so it wouldn't be a total waste of time. And finally, it'll be much cheaper to send just a photographer, rather than a photographer and a reporter. Jameson likes the way Peter is thinking, "Peter, I think it's about time you gained some reporting skills. And who knows? I'm feeling so generous, I might even pay you for the story!" Peter Hangs up the phone, and pulls his mask back on thinking, "I doubt it. But at least I got airfare out of the deal..."
Page 6
Establishing Winipeg. Peter wanders into a community center, where HERB CARNEGIE (see reference) is watching a group of multi-ethnic KIDS (10-12 years old and of both sexes) practicing hockey, boys on one end of the ice, girls on the other. Peter is greeted by Herb. Peter tells him that he is a reporter looking for one of the kids (BETTY she's Black and 12 years old. Her parents told Peter she'd be here). Herb isn't surprised, he's quite proud of the community center's Science Fair champion. As Herb points her out on the ice, she takes a fall. "She's not quite as good an athlete as she is a scientist, just yet. She never stops trying though. And she'll get there."


Y un guión para una editorial Francesa:

THOMAS SILANE
Tome 4
PAGE 1
Case 1
Grande case. La voiture de Thomas roule sur une petite route de la lande
écossaise. Elle longe un petit muret recouvert de mousse verte et s’engage dans
un virage. Au second plan, assez loin sur la lande, nous voyons le château de
Mariani.
Cadre de texte: L’Écosse…
Case 2
Plan rapproché de Thomas. Son visage affiche une grande surprise.
Case 3
Case large. La Jaguar de Mariani est prise en embuscade sur cette petite route.
Une voiture l’empêche d’avancer, pendant qu’une autre lui bloque toute retraite.
Plusieurs hommes en impers et chapeaux mous sont en train d’essayer d’extirper
Mariani de son véhicule. Ils sont armés et le menacent. Derrière la voiture qui
bloque sa retraite (la première que découvre Thomas), deux hommes en imper
sont en sentinelle.
Un des hommes qui tentent d’enlever Mariani: Restez tranquille si vous voulez
que tout se passe bien!!!
Case 4
Plan rapproché d’un des hommes en sentinelle. Il porte une oreillette avec un
petit micro.
Sentinelle: Il arrive. On s’en occupe.
PAGE 2
Case 1
Thomas descend de sa voiture.
Case 2
Thomas s’approche des hommes en sentinelle. Les deux hommes marchent vers
lui. Nous découvrons que ces deux hommes ont le même visage.
Thomas: Qu’est-ce que vous foutez?
Sentinelle 1: Cela ne vous concerne pas…
Case 3
Thomas colle un uppercut au menton du premier.
Thomas: Maintenant, si!
Case 4
Tandis que le premier s’écroule sur le sol, le deuxième s’avance en levant le bras
pour taper Silane.
Case 5
Thomas pare le coup, tout en frappant au plexus..
Case 6
L’homme est séché, au sol. Le premier adversaire est par terre, mais tente de se
relever. Thomas lui envoie un grand coup de pied dans la tête.
Case 7
Thomas court vers les hommes en train d’enlever Mariani. Ils ont sorti ce dernier
de sa Jaguar et l’entraînent vers la voiture de tête.
Thomas: Lâchez cet homme!!
Case 8
Deux de ces types se retournent vers lui. L’un des deux braque un flingue sur lui.
Les deux hommes ont le même visage.
Assaillant 1: Restez calme, monsieur Silane.
Case 9
Plan rapproché de Silane, interloqué par la découverte de ces visage tous
identiques.
PAGE 3
Case 1
L’homme qui braquait son arme sur Thomas se prend une balleen pleine tête.
Case 2
Case large. Quatre hommes en armes, avec les même visages que les autres, mais
des vêtements civils, arrivent par la lande et tirent sur les kidnappeurs. Ces
derniers lâchent Mariani et ripostent.
Case 3
Thomas court vers Mariani (qui s’est caché derrière la voiture), en se courbant
pour échapper aux balles. Un des résistants se fait tuer au second plan.
Case 4
Thomas attrape Mariani par les épaules.
Thomas: Suivez-moi! Ma voiture est par là!!
Case 5
Un des kidnappeurs les voit passer mais se prend une balle.
Case 6
Thomas et Mariani arrivent à la voiture.
Thomas: Montez vite!!
Case 7
Thomas est dans la voiture et commence à manoeuvrer.
Case 8
Thomas achève le demi-tour de la voiture.
Mariani: Tout droit pendant deux kilomètres! Après, je vous indiquerai le chemin
pour aller au poste de police.
Case 9
Le voiture de thomas s’éloigne pendant que la fusillade se poursuit. Deux
hommes sont morts dans chaque camp.
PAGE 4
Case 1
La voiture de Thomas se gare devant le commissariat d’un petit village d’Ecosse.
Case 2
Thomas et Mariani entrent dans le poste de police. Un des policiers accueille
Mariani.
Policier 1: Monsieur le Comte, ça n’a pas l’air d’aller…
Case 3
Mariani: Non, effectivement, ça ne va pas. Je viens d’être agressé sur la route qui
mène à mon domaine.
Case 4
Plusieurs policiers se rapprochent. Le policier lui répond.
Policier: Expliquez-moi ce qui s’est passé.
Case 5
Mariani: J’ai été pris en embuscade par une demie douzaine d’individus dans des
deux voitures. Et sans l’aide de ce monsieur ici présent, je ne sais pas ce qui me
serait arrivé.
Case 6
Thomas: Je n’ai pas fait grand chose. C’est surtout l’intervention de quatre
hommes armés qui nous a permis à tous les deux de nous enfuir.
Case 7
Le policier l’interroge un peu surpris.
Policier 1: Mais qui êtes-vous?
Case 8
Thomas: Je m’appelle Thomas Silane. Je suis reporter au journal français «Le
Nouveau Regard» et je me rendais au manoir des McReid pour rencontrer
monsieur Mariani.
Case 8
Plan rapproché du policier, encore plus surpris.
Policier 1: Et bien vous l’avez rencontré plus tôt que prévu! Ça vous a permis de
lui porter secours.
Case 9
Thomas et Mariani se regardent, surpris.
PAGE 5
Case 1
Case large. La voiture de Mariani est garée sur le côté. Il y a deux voitures de
police à côté ainsi que la voiture de Silane, mais aucune trace d’un quelconque
affrontements. Plusieurs policiers inspectent le bitume et le bas côté pour trouver
des cartouches. Thomas et Mariani sont au milieu de tous ces gens, avec le
policier qui les a accueillis à côté d’eux.
Case 2
Plan rapproché du policier circonspect.
Policier 1: Je suis désolé monsieur le comte, mais il ne reste apparemment
aucune trace de l’affrontement dont vous nous avez parlé.
Case 3
Mariani est très surpris.
Mariani: C’est invraisemblable!
Case 4
La Policier répond poliment.
Si je ne vous connaissais pas et si nous n’avions pas eu le témoignage de ce
monsieur, je dois reconnaître que j’aurais eu du mal à croire à cette histoire.
Case 5
Mariani va dans son sens.
Mariani: A votre place, j’aurais eu la même réaction. Renseignez vous tout de
même auprès des gens du village pour voir s’ils n’ont rien remarqué de suspect
ces derniers jours. Et appelez les loueurs de voitures pour leur demander si des
deux véhicules ne sortaient pas de chez eux.
Case 6
Le flic répond.
Policier 1: ce sera fait monsieur le comte. On vous tient au courant de
l’avancement de l’enquête.
Case 7
Mariani se retourne vers Silane.
Mariani: Suivez-moi avec votre voiture. Je vous dois bien un bon repas.
PAGE 6
Case 1
Grande Case sur une demie page.
Plan large du domaine avec le château médiéval, attenant à un lac gelé. Les deux
voitures viennent se garer devant le château.
Case 2
Plan moyen de Thomas, sorti de sa voiture, et se rapprochant de Mariani.
Thomas: Belle réussite sociale pour un ancien commissaire.
Case 3
Plan rapproché de Mariani.
Mariani: C’est surtout le fruit d’une belle rencontre amoureuse. Tout cela
appartient à ma femme Rebecca, la comtesse McReid.
Case 4
Plan rapproché de Thomas.
Thomas: Rebecca, un manoir écossais… On se croirait dans un film d’Hitchcock!

No hay comentarios:

Publicar un comentario